GO OUT! N°47

Lausanne, ville de la nuit et du théâtre, Bâle, capitale de l’art contemporain, Zurich, cité de musées. Une trilogie à faire rougir une Genève, toujours plus proche de Kalvingrad, entre musées fatigués, vie nocturne aseptisée et lieux branchés fermés aux fauchés. Un jugement injuste ? Ecoutons les contradicteurs. D’après eux, Genève vit encore les conséquences de la philosophie iconoclaste issue de la Réforme : le sens, la profondeur priment sur le beau et l’accessible. Un seul exemple pour le comprendre, l’intérieur dépouillé de la cathédrale Saint-Pierre. Un rapport à l’image qui reste donc compliqué, une approche de la culture souvent cérébrale, difficile à communiquer au plus grand nombre. Lire la suite. 

A la Une

Agenda du jour

- Voir tous -

Blog

- Voir tous -

Vidéos

- Voir tous -

Partenaires