Parenthèse de l’instant

Présage, ©Hisham Berrada

Le temps rythme nos vies, il chronomètre nos heures, fractionne nos journées, donne un sens aux années qui s’écoulent. Mais entre tous les moments qui le rythment, pendant l’attente, lors d’un soupir, d’un battement de cils, que se passe-t-il ? L’exposition LAPS des galeries du Forum Meyrin nous interroge sur ces laps de temps, ces pauses inqualifiables, ces intervalles de l’entre-deux, ces pauses forcées qui font du temps une matière quasiment visible, presque palpable. À travers une sélection d’oeuvres choisies pour leur rapport au temps, et les questionnements qu’elles apportent à cette thématique, LAPS nous entraîne dans ces interstices temporels omniprésents mais que nous ne prenons jamais le temps de qualifier, d’observer. Des oeuvres de Davide Balula à Caroline Corbasson, LAPS est une invitation à l’errance, à l’oubli, qui nous pousse malgré nous à mesurer notre éternité, à observer le temps quand passe dans ses moindres détails. Visite non chronométrée.

Qu’est-ce qu’un laps ? C’est un glissement, un entre-deux, un moment impossible à saisir, mais bien présent, un interstice aussi discret qu’écrasant. Les Galeries du Forum Meyrin nous poussent alors à l’interrogation, et pose le doigt sur ce temps qui glisse entre nos mains. Profondément ancré dans l’actualité, LAPS nous interroge sur  notre rapport au temps à une époque où notre maitrise de celui-ci est presque absente. Jetant un coup d’oeil en arrière sur les mois de confinement, l’exposition nous pusse à regarder l’attente d’un autre oeil, et de voir le temps comme une unité vécue, propre à chacun, et non métrée. Au fil de l’exposition, nous découvrons alors un temps matérialisé, où l’attente, le glissement, la transition est rendue visible par l’art. Au total, une trentaine d’artistes constituent cette exposition, la plupart d’entre eux ayant un lien direct ou indirect avec la Suisse par leur parcours personnel ou professionnel, mais se rejoignant sans nul doute sur leur rapport au temps qui passe. Dans la galerie du Levant, le mur d’horloges de Nadine Grenier s’impose par sa présence presque écrasante. 300 horloges, tournent en continue, formant toutes les trente minutes des lettres, puis des mots, et enfin une phrase, qui nous parle bien sûr du temps qui passe. Cette installation hypnotique nous fait cependant perdre tout repère temporel, et nous renvoie dans cet espace innommable où les secondes et les minutes cessent de faire sens mathématiquement pour ne devenir qu’expérience. Dans cette même galerie, notre regard s’attarde sur la sculpture de main mécanique de Nik Ramage, Fingers Mk III qui s’anime à notre déclenchement. Les doigts en métal frappe le socle dans un mouvement d’attente, d’impatience presque, aussi familier que représentatif de ces laps que nous souhaiterions parfois plus court, rêvant d’une attente qui s’abrègerait.

O’Clock, 3ème version, ©Nathalie Grenier

Dans la galerie du Couchant, nous nous laissons charmer par la préciosité des sabliers de verre de Djeff. Ces trois sculptures en verre soufflé reprenant la forme typique du sablier se voient obstruées par divers objets : une poignée de cheveux, un quartz, du bois vermoulu, viennent bloquer le mécanisme, représentant respectivement l’animal, le minéral et le végétal avec le bois dévoré par les termites. Autre pièce phare de l’exposition, Présage, la performance vidéo d’Hicham Berrada, devant laquelle nous restons hypnotisés. Déversant dans un bécher différentes substances chimiques, il les laisse interagir entre elles, aboutissant à la construction de monde qui naissent devant nos yeux, laissant notre imagination vagabonder, imaginer ce que nous souhaitons voir, tandis que nous oublions le temps qui passe. LAPS semble alors être bien plus qu’une exposition. C’est une pause dans l’espace temps, un instant durant lequel l’horloge ne compte plus, seul ce moment présent, cet entre-deux, est important.

LAPS, du 28 octobre 2020 au 20 février 2021, Galeries Forum Meyrin, Forum Meyrin, Place des Cinq-Continents 1, 1217 Meyrin, www.meyrinculture.ch/evenement/laps