Go Out Magazine Menu

Publié par le 08.11.2018

Le drame de la fonte des glaciers alpins, que le changement climatique de ces dernières décennies accélère de façon inquiétante, possède comme effet secondaire non délétère – probablement le seul – la capacité de libérer des glaces corps et objets piégés jusqu’alors. Si l’archéologie glaciaire a connu son heure de gloire avec la découverte de la momie Ötzi en 1991, il faut savoir que les glaciers alpins, en se retirant, ont depuis lors révélé quantité de vestiges dans des états de conservation exceptionnels grâce à la congélation. Le Musée d’histoire cantonal présente dans sa nouvelle exposition foule d’objets préhistoriques et historiques de tous acabits qui, au-delà de leur exceptionnelle valeur intrinsèque, renseignent également sur les modes de vie des hommes et femmes qui de tous temps ont eu à se frotter aux montagnes, pour accéder à des ressources naturelles ou rejoindre des vallées. Et puisque la surface des glaciers va continuer à diminuer, chaque aficionado de montagne peut être amené à faire une découverte spontanée ; l’exposition informe donc aussi sur le comportement adéquat à adopter dans ce cas.

Mémoire de glace : vestiges en péril
Jusqu’au 3 mars 2019
Le Pénitencier
24, rue des Châteaux – 1950 Sion
027 606 47 07
www.musees-valais.ch