Les Trois Baisers du Diable

Offenbach rime bien sûr avec opérette, ancêtre racé de la comédie de moeurs (en général). Or ici, c’est d’une opérette fantastique dont il est ici question. Deux compères rivaux doivent l’un corrompre une jeunette et l’autre la sauver des griffes du Malin, le premier des deux ayant pacte conclu avec icelui. Pièce légère quoique sombre sur sa thématique, c’est profusion de chansons, dont certaines à tendance paillarde qui fait gigoter les intervenants.

Sous la direction de Benjamin Knobil, cette opérette fantastique et facétieuse se transfigure en théâtre-musical fantastique, servie par un quatuor de chanteurs-comédiens de choc. Du XIXème siècle à nos jours, c’est une pièce en un acte où la dimension sociale est toujours autant d’actualité, mais où la misère se pare de nouveaux oripeaux. À chacun, dès lors, de découvrir où se cache le diable aujourd’hui.

Les Trois Baisers du Diable
Du 30.10 au 25.11
Ma à Sa à 20 – Di 18h
De 10 à 30 CHF

Théâtre Le Crève-Coeur
16 ch de Ruth
1223 Cologny
lecrevecoeur.ch

Rédacteur-en-chef

Versatilement stable mais impermanence-curieux, l’animal ayant choisi l’anthropomorphisme pour réussir dans la vie, il tente tant bien que mal de s’y adapter. Amateur d’extase protestante et de rationalité tribale, c’est porté par des concepts dont tout le monde se fout qu’il arpente le rédactoriat du présent média histoire de modestement représenter tant les atours que la simplicité de la vie culturelle locale.