La grand’messe du design digital

Filippo Spiezia, fondateur des Digital Design Days

Les forums créatifs sont en plein boom : le public se déplace pour écouter, s’inspirer, faire des rencontres. Avec les conférences TEDx, le storytelling à l’américaine s’est fait une place de choix dans la communication d’idées. Ceux qui ont du succès le partagent, le racontent, le développent et en donnent les clefs. Après le Crea Digital Day et le Forum Imagine – pour ne citer que ceux-ci – les Digital Design Days débarquent à Genève. Fondé par Filippo Spiezia à Milan en 2016, l’évènement réunit l’ensemble des métiers du digital autour de conférences, ateliers, installations et cocktails. Catalyseur d’idées, générateur de carnet d’adresses et vitrine du futur, ce premier cru genevois se tiendra du 11 au 13 février, dans le Cube de la HEAD.

Forum & agora

Les Digital Design Days sont avant tout un cycle de conférences au cours duquel des influenceurs du monde de la créativité et du digital présentent leurs conceptions, leurs visions et leurs parcours. Outre les présentations, ces trois jours accueillent des ateliers visant à faire connaître au public les dernières astuces et méthodes en matière de digital, de design et de communication, avec un but commun en tête : développer le succès de ses projets ou son entreprise, en obtenir les clefs et en concevoir sa propre recette. Dans une société et une économie en transformation tant radicale que perpétuelle, le digital est une locomotive qu’il s’agit de ne pas laisser passer. S’adressant aux designers, chefs d’entreprises, étudiants, spécialistes marketing, directeurs artistiques et à tous ceux qui ont recours aux outils du digital sur le plan du design ou de la technologie pour développer leur activité, l’évènement a pour principal objectif d’offrir à ses participants les nouvelles clefs du design thinking, l’inspiration des succes stories des intervenants, une notion des nouveaux outils de communication et un carnet d’adresses augmenté.

Cortège de leaders à Genève

Pour cette première édition genevoise sont attendus une variété d’intervenants parmi lesquels des leaders en design et stratégie chez Procter & Gamble, Google, Uber, Code & Theory, McKinsey, Facebook, PepsiCo et bien d’autres, mais également des professeurs, designers indépendants et spécialistes des médias sociaux, ainsi que des experts en branding, chercheurs, programmeurs, cinéastes et spécialistes en réalité virtuelle. Au coeur de l’international, dans un pays à l’influence historique dans le monde du design et de l’innovation, Genève apparaissait comme évidente pour la première édition internationale des Digital Design Days. Plus dynamique qu’on veut parfois bien le croire, la cité de Calvin est un point de rencontre logique entre les mondes de la créativité, de l’innovation et du corporate qui – jusqu’à présent – fonctionnaient plus ou moins séparément mais dont l’avenir semble indubitablement commun. L’affluence massive rencontrée depuis la création de l’évènement à Milan a rapidement poussé ses fondateurs à envisager des éditions internationales, et Genève jouit d’une position géographique idéale pour attirer les talents de l’Europe et du monde. Le digital s’y développe rapidement, et c’est d’ailleurs avec une agence carougeoise, Buzz Brothers, que Filippo Spiezia s’est associé pour implanter son évènement chez nous. En 2020, cette expansion se poursuivra lorsque les Digital Design Days s’exporteront à Hong Kong. D’ici là, nous souhaitons beaucoup de succès à cette rencontre nouvelle qui se fera certainement une place de choix dans une Genève en mouvement vers l’avenir.

Digital Design Days
11, 12, 13 février 2019

HEAD Genève
www.ddd.ge

Responsable des rubriques musique classique & design, webmaster gooutmag.ch

J’ai rejoint l’équipe Go Out! au printemps 2015 avec la volonté d’écrire sur l’architecture, puis ma passion pour la musique classique en a vite décidé autrement. L’extraordinaire offre musicale genevoise m’a vampirisé et poussé par la force des choses à me consacrer à ce merveilleux sujet, dont je suis maintenant responsable parallèlement à la nouvelle rubrique design. Quand Go Out! me laisse un peu de temps libre, je fréquente les maisons d’opéra, m’abandonne à des romans-fleuves, m’exerce à la photographie, me défoule à ski ou à vélo et me consacre à mon métier de designer.