Go Out Magazine Menu

Publié par le 08.10.2018

La Foire Internationale d’Art Contemporain (FIAC) reprend ses quartiers au Grand Palais, du 18 au 21 octobre 2018 prochain, et l’art contemporain investit Paris, du Petit Palais à la place Vendôme en passant par le Jardin des Tuileries! Chaque année cet événement incontournable de la scène artistique internationale rassemble le monde entier autour de 193 galeries d’art venues de 25 pays – dont deux grandes références suisses : Hauser & Wirth et de Gmurzysk . Il permet de contempler un panorama de l’art moderne, de l’art contemporain et de la création émergente dans un écrin rare de la capitale française à l’image de la place Vendôme où la FIAC donne carte blanche à un artiste. Partenaire de ce projet, la banque genevoise Mirabaud propose cette année en collaboration avec la galerie Perrotin, l’oeuvre du duo Elmgreen & Dragset – To Whom It May Concern-  sur cette prestigieuse place parisienne. Close-up sur ce projet hors mur et hors norme.

Par MARIE D.

Chaque année, la Foire internationale d’art contemporain, (Fiac) se renouvelle, s’agrandit, permet à un nouveau public d’accéder à un art quelquefois mal compris. Elle s’est imposée comme un événement incontournable de l’automne. Elle capte les plus grands collectionneurs. Au delà de la manifestation qui se déroule principalement au Grand Palais, on chausse ses bottes de sept lieues pour une balade dans Paris afin de découvrir d’autres espaces qui s’intéressent à l’art contemporain. Cette FIAC nommé Hors les murs s’étend des Jardins des Tuileries au Musée Eugène Delacroix en passant par la place Vendôme où on découvre le nouveau partenariat avec la banque genevois Mirabaud: le projet d’Elmgreen & Dragset, To Whom It May Concern.

Cette collaboration entre l’une des plus vieilles institutions bancaires suisses, la galerie Perrotin et l’incontournable manifestation arty parisienne permet de présenter des œuvres dans l’espace public. Ainsi, l’an dernier, la mythique Place Vendôme a accueilli une œuvre monumentale de l’artiste américain Oscar Tuazon. L’engagement de Mirabaud aux côtés de la FIAC s’inscrit dans le prolongement de son soutien actif à l’art contemporain, à l’image de la collection que le Groupe constitue avec passion depuis plusieurs années et des différents partenariats qui le lient avec des institutions artistiques locales dont le MAMCO entre autres. Réfléchir à la place de l’Homme dans le monde et s’engager aux côtés des artistes, voilà des valeurs qui guident la banque depuis sa fondation, voici bientôt 200 ans.

Le duo d’artistes Elmgreen & Dragset présente cent étoiles de mer, échouées sur la Place Vendôme. Cette œuvre prend le contre-pied des sculptures monumentales traditionnelles, adoptant l’horizontalité des sculptures minimales de land art et éparpillant sur la place la nuée d’intrus sympathiques qui la compose. Selon la légende, les étoiles de mer sont les reflets sous-marins des astres présents dans le ciel. Ces créatures, bien que dépourvues de cerveau, sont capables de se déplacer et de percevoir le monde qui les entoure par leur instinct et leurs réflexes. La vie de ces êtres mystérieux et magiques est, depuis plusieurs décennies, menacée par la pollution environnementale. La mer semble avoir englouti le centre de Paris, laissant sur la place à son retrait, des étoiles de mer rouges ; un clin d’œil à l’Accord de Paris sur le climat et ses défis!

Du 18 au 21 octobre
Place Vendôme
75001 Paris, France
www.fiac.com
www.mirabaud.ch
www.perrotin.com