Go Out Magazine Menu

Publié par le 12.03.2018

«Le Citizen Kane des mauvais films» voilà le sobriquet peu flatteur qui a été attribué au film The Room, sorti en 2003. Scénario ridicule, pléthore de faux raccords, jeu d’acteur nullissime… l’unique réalisation de Tommy Wiseau (et heureusement) a tout du nanar par excellence.

C’est sur ce naufrage cinématographique qu’a choisi de voguer James Franco. The Disaster Artist suit donc l’élaboration de ce navet, fruit de la collaboration entre Wiseau (James Franco, littéralement habité par son personnage) et Greg Sestero, comédien en devenir (Dave Franco). Biographie comico-dramatique, le long métrage met en exergue la personnalité excentrique et dérangée de Wiseau et se dote de nombreux caméos (on en a trouvé neuf, record à battre). The Disaster Artist est la preuve qu’un mauvais film peut indirectement en engendrer un excellent.

Affiche du film The Disaster Artist par James Franco avec James franco, Dave Franco et Seth Rogen, film US, sottie en 2018

Affiche du film The Disaster Artist

The Disaster Artist de James Franco
Sortie le 7 mars