Go Out Magazine Menu

Publié par le 11.04.2018

À une époque où les comédies françaises se résument à l’omniprésence de Christian Clavier dans des vaudevilles difficilement regardables, certaines valeurs sûres persistent à nous faire passer un agréable moment. C’est le cas du dernier long métrage d’Agnès Jaoui, Place Publique. Au cours de la pendaison de crémaillère de son amie Nathalie (Léa Drucker), Castro (Jean-Pierre Bacri) animateur télé has-been retrouve son ex-femme Hélène (Agnès Jaoui) et constate que leurs valeurs communes ont bien changé avec le temps. Huis-clos savoureux, Place Publique analyse à sa façon l’exposition de la vie privée sur les réseaux sociaux, ainsi que la perte d’audimat du monde télévisuel face à la déferlante du web 2.0. En outre, Bacri régale dans son rôle de présentateur cynique qui vit mal le fait de ne plus être l’idole des jeunes mais des vieux. Pour sa cinquième réalisation, Agnès Jaoui redonne ses lettres de noblesse à ce genre du cinéma français bien trop souvent lynché sur la place publique.

Place publique d’Agnès Jaoui
Sortie le 18 avril