Go Out Magazine Menu

Publié par le 11.06.2018

Âgé d’à peine une vingtaine d’années, le rappeur français Gracy Hopkins possède pourtant déjà un univers bien marqué et qui détonne dans le paysage hip-hop local. La première raison en est qu’il pose avec sa voix rauque dans un anglais extrêmement maîtrisé bien qu’il ne s’agit pas de sa langue maternelle, dans un style qui évoque parfois Drake. Il saupoudre cependant ses sons de punchlines dans la langue de Molière. La seconde réside dans la véritable originalité que Gracy Hopkins injecte au genre. Issu de la banlieue parisienne, le rappeur aux racines angolaises et brésiliennes, biberonné à des musiques éclectiques, emprunte à la trap la lourdeur des basses mais se refuse à céder à l’efficace simplicité de ce genre musical. On en veut pour preuve le soin apporté à l’élaboration de son EP sorti en 2017, Atychiphobia: The Higher High dont l’intitulé fait référence à la peur de l’échec et dont les tracks portent le nom d’autres phobies. A la Gravière, il présentera son nouvel EP, For Everyone Around Rage (FEAR), qui se déroule comme la première saison d’une sombre, énergique et addictive série auditive dont les oreilles ne peuvent s’empêcher de se délecter.

Gracy Hopkins (c)Romain Staros

Gracy Hopkins (c)Romain Staros

Gracy Hopkins
Le 16 juin
La Gravière

La Gravière | Chemin de la Gravière 9