Go Out Magazine Menu

Publié par le 18.09.2018

Même après Ovide, les métamorphoses continuent, sur territoire genevois cette fois-ci. Du 30 août au 18 septembre, l’exposition Métamorphose de Plan-les-Ouates, photographies & textes  se propose de revenir sur le portrait d’une commune en pleine mutation. N’échappant pas à la politique de grands travaux qui agite Genève, de nouvelles structures qui s’alignent dans le souci d’une urbanisation sociale vont être créées à Plan-Les-Ouates. Le service culturel de la commune propose une exposition à cheval entre photographies et textes, sous l’oeil et la plume acérés de trois photographes et trois écrivains. Leur regard poétique et réflexif propose un aperçu intéressant des nombreuses identités de Plan-les-Ouates ainsi que de leurs interactions pour éviter l’écueil du « c’était mieux avant ».
Par QUENTIN ARNOUX

VILLE-AGE
Du documentarisme en guise de témoignage : qu’il s’agisse d’illustrer le deuil d’un passé rural ou la beauté suggérée par les nouvelles constructions, les textes et photographies de cette exposition font surtout état du passage, plus ou moins optimiste, d’une identité villageoise à celle d’une ville. De nouveaux quartiers, comme celui des Cherpines, vont émerger sur les territoires auparavant agricoles. Pour illustrer ce changement, l’oeuvre de la photographe Sarah Carp met en scène de sombres silhouettes qui déambulent çà et là et qui rappellent une procession funéraire. A l’instar des futures habitations dont l’ombre se reflètera dans les rues, ces personnages de noir vêtus se déplacent, se métamorphosent et annoncent la fin d’une époque.

MÉTISSAGE
Mais ces nouvelles constructions sont également synonymes de plaisir des yeux et de sociabilité. Une multitude de personnes composent et donnent vie à ces quartiers, c’est pourquoi la communication entre les communautés est essentielle pour la création d’un tissu social et d’une intégration solide. Jean-Pierre Grandjean est de ces photographes qui s’attardent longuement sur ces minuscules au rôle majuscule. Sous la forme de portraits en diptyque noir et blanc, cette réflexion donne à voir le visage, les passions et les rêves de chacune des personnalités qui métisse la commune. Les préoccupations des anciens habitants et des plus jeunes s’opposent, mais se complètent pour offrir un panorama aussi large que possible.

Métamorphose de Plan-les-Ouates, photographies & textes
Jusqu’au 18 septembre
Mairie de Plan-les-Ouates
3, route des Chevaliers-de-Malte – 1228 Plan-les-Ouates
022 884 64 60
www.plan-les-ouates.ch/culture