Go Out Magazine Menu

Publié par le 09.04.2018

Ils sont jeunes et en ont sous la pédale. Ils donneront le meilleur d’eux-mêmes pour éblouir le jury et un vaste public lors du concours Menuhin qui aura lieu du 12 au 22 avril, à Genève pour la première fois depuis sa création en 1983. Réputé pour son excellence, il est bien plus qu’une compétition internationale de violon, sinon un véritable festival ouvert sur le monde, avec des concerts, des masterclasses, des projections, des rencontres avec le public et des projets spéciaux. Parmi plus de 300 candidats de moins de 22 ans venus du monde entier, 44 jeunes prodiges ont été retenus pour participer à cette édition. Ils se produiront dans des pièces de bravoure et des chefs-d’œuvre du répertoire classique, accompagnés des meilleurs orchestres. La moyenne d’âge générale est de 15 ans. En avant pour un bain de jouvence en musique sur fond de suspense.

Menuhin competition genève 26 avril 2017, si menuhin entendait ça, go out avril 2018

(c)Menuhin Competition

YEHUDI, SORS DE CE CORPS!

A l’âge où Pokemon et autres joyeusetés digitales occupent la plupart des têtes blondes, le plus jeune des génies en herbe manient l’archet comme un dieu et concourent dans la catégorie Junior avec les moins de 16 ans. Point de colonies de petits singes savants pourtant, sinon une belle brochette d’artistes à la maturité étonnante. Quant aux virtuoses les « plus vieux » (entre 16 et 22 ans), ils seront départagés en catégorie Senior. Nous sommes déjà dans la cour des grands et il est loin, très loin, le crincrin des concerts amateurs devant des parents à l’œil larmoyant d’amour. Ici, la progéniture a une maîtrise instrumentale éblouissante et sa capacité d’interprétation coupera le souffle à l’auditeur qui n’aurait pas été touché par la grâce de l’émotion, au point d’en oublier la dimension compétitive.

LE VIOLON ROI

En dix jours, l’événement explore le répertoire violonistique de fond en comble, avec foison d’œuvres d’anthologie, de la musique de chambre aux pièces de virtuosité en passant par les grands concertos. Des masterclasses seront données par plusieurs membres du jury les 19 et 20 avril, offrant l’opportunité d’apprécier leur approche pédagogique et artistique. Quelques projections gratuites s’ajoutent au programme, avec notamment quatre films sur Yehudi Menuhin, une projection avec Seiji Ozawa et un film en collaboration avec le FIFDH. Un séminaire sur la prévention des blessures liées au métier de musicien et plusieurs conférences seront données à l’école internationale. Notons aussi une touche tzigane avec l’original Roby Lakatos, en concert avec son ensemble à l’Alhambra le 19 avril.

Côté compétition, les éliminatoires ont lieu au Centre des arts de l’École Internationale puis au Conservatoire de musique de Genève. Puis RDV au Victoria Hall pour les demi-finales et finales, en compagnie de l’Orchestre de Suisse Romande, de l’Orchestre de Chambre de Genève et du Royal Philharmonic Orchestra. Lors du gala de clôture le 22 avril, les finalistes juniors et seniors seront accompagnés par ce dernier, sous la direction de Julian Rachlin (également au violon) et en compagnie des membres du jury Maxim Vengerov, Soyoung Yoon et Ilya Gringolts.

Ilya Gringolts, membre du jury du concours menuhin competition 2018, si menuhin entendait ça, go out magazine avril 2018, photo par Nicolas Brodard au Verbier Festival

Ilya Gringolts (c)Nicolas Brodard

BELLE MENTALITÉ

La violoniste américaine Pamela Frank, présidente du jury, se dit honorée et ravie de « participer à cette aventure artistique et humaine basée sur le plaisir pur et simple de la pratique musicale ». Le pianiste Itamar Golan, lui aussi invité, ajoute : « (…) Les jeunes générations doivent se mettre à la recherche de la perfection et de la beauté. N’est-ce pas ce pour quoi Menuhin s’est battu ? Le pacifisme poétique de l’âme humaine ». Que le meilleur gagne. Alea jacta est !

Pamela Frank, présidente du jury du concours menuhin competition 2018, si menuhin entendait ça, go out magazine avril 2018, photo par nicolas liber le 2 juillet 2012 au victoria hall

Pamela Frank (c)Nicolas Lieber

Concours Menuhin
Du 12 au 22 avril
Divers lieux de Genève
022 525 64 21