Go Out Magazine Menu

Publié par le 15.04.2018

Après la Tunisie en 2016, le Québec en 2017, c’est au tour du Valais d’être l’hôte d’honneur de la 32ème éditon du Salon du Livre et de la Presse. Avec 1000 auteurs, 3000 animations et activités ainsi qu’une affluence de près de 100’000 visiteurs, l’événement continue avec succès de brandir, contre vents et pixels, le papier comme premier support de littérature. Plongée abyssale.

Salon du livre (c)Palexpo, article ivre de livres Go Out !

Salon du Livre de Genève (c)Palexpo

Du Valais à New York

Avec ses 500m2 de plaines culturelles et de montagnes d’animations, 5 pôles se dressent pour honorer le Valais: une scène dédiée aux rencontres avec les auteurs et acteurs culturels dont Alain Bagnoud, Amélie Gyger, Rolf Hermann, Wilfried Meichtry, Jérôme Meizoz, Virgile Pitteloud, Abigail Seran, Céline Zufferey, Slobodan Despot et Bernard Crettaz ; une librairie proposant des ouvrages liés au Valais sur laquelle des séances de dédicaces seront organisées et un espace pour les enfants leur permettant de comprendre le tournage du film « Ma vie de Courgette » de Claude Barras. Tradition oblige, le sacro-saint gosier ne sera pas en reste puisqu’un shop culturel proposant produits du terroir et objets détonants se pointera cul sec avec un espace baptisé « Bouche à oreille ». Il conjuguera dégustations de vins à l’animation littéraire et théâtrale. Au pavillon New-York, une plongée abyssale dans un pur dépaysement se profile avec une scénographie agencée Greenwich Village signé Happy City Lab et une scène qui verra défiler des auteurs comme Douglas Kennedy ou Marc Levy. Côté perfos : honneur à la street culture, aux djs et aux graffeurs.

Le dernier livre de Laure Mi Hyun Croset: "Le beau monde"

En passant par le Monde 

Le 25 avril, place au continent africain avec les Assises du livre en Afrique qui abordera les enjeux de l’édition dans le continent. En compagnie du Ministre de la Culture et de la Francophonie de Côte d’Ivoire, Maurice Bandaman, ainsi que les dirigeants d’associations professionnelles telles l’International Publishers Association et l’Alliance Internationale des éditeurs indépendants, cette journée réunira un panel de professionnels et de personnalités officielles afin d’échanger sur les grandes problématiques bouleversant l’univers et la chaîne du livre sur le continent africain. Le Québec quant à lui, revient avec une grande plateforme: le stand Québec Édition, une sélection de livres et une série de rencards littéraires finement agencé.

Salon du livre de Genèvre 2017(c)Palexpo

Salon du livre de Genèvre 2017(c)Palexpo

Jusqu’à Palexpo

Comme à l’accoutumée, une myriade d’activités, ateliers et animations agencées avec une ferveur épileptique défileront ces cinq jours en présence de la fine fleur des acteurs du livre, éditeurs et libraires en présence d’écrivains tels que, Jöel Dicker, Alexandre Jardin, Hélène Cooper, Douglas Kennedy, Pierre Assouline, Vincent Perez, Laure Mi Hyun Croset, Marc Levy et Frédéric Beigbeder. Enfin les friands de visuels ne seront pas en reste avec l’expo portant sur les 150 ans du Courrier et les 100 ans d’existence de la maison d’édition de la famille Slatkine pour ne citer qu’eux. Plus solennel, diverses cérémonies se profileront avec la remise du Prix du Public du Salon du Livre en partenariat avec Caran d’Ache, le Prix Ahmadou Kourouma 2017 pour la Salon Africain, le Prix Zoom Bd 2018, le Prix du Public de la RTS et RTS Ados 2018, le Prix littéraire SPG 2018, les Prix Enfantaisies, Chronos 2018 et celui du Photographe Voyageur 2018. Enfin, dernière info de taille, l’arrivée du légendaire duo du rap français, la Rumeur, qui présentera, le 28 avril à 14h, sa dernière œuvre littéraire : Il y a toujours un lendemain (Éditions de l’Observatoire).

Selection :

CICAD
Avec cinquante intervenants et 13 tables ronde, la Coordination Inter-communautaires contre l’Antisémitisme et la Diffamation se penchera notamment sur l’impact des fakes news et théories du complot auprès du jeune public de 15 et 18 ansVéritable sujet de société et amplifiée par le rejet des jeunes à croire les informations diffusées par les médias traditionnels, l’ère des fake news dérange et amène à se poser plusieurs questions. La nouvelle génération se nourrit de ce qu’elle peut lire ou voir sur les réseaux sociaux sans chercher à vérifier la véracité et ces outils de communication deviennent alors des instruments de propagation de haine et du rejet de l’Autre, ou toute forme de discrimination s’exprime librement. Parallèlement un atelier d’activités ludiques sera agencé pour permettre aux enfants d’apprendre à identifier les stéréotypes et préjugés racistes et antisémites

ICAM (Stand O1596)
Jeudi 26 avril de 11:00 à 12:00Conférence de l’universitaire Leila El Bachiri sur « Les Féminismes arabes : Un siècle de combats  »
Vendredi 27 avril de 11:00 à 12:00 : Aline Schlaepfer, docteure ès Lettres de l’Université de Genève , présentera son livre « Les intellectuels juifs de Bagdad (1908-1951) »
Samedi 28 avril de 15:00 à 16:00 : Conférence de Maher Kayal : « Un parcours historique de la musique arabe » accompagné à l’OUD par la musicienne Yousra Dhabbi. En collaboration avec les Ateliers d’Ethnomusicologie (ADEM)

Le Salon du livre
Du 25 au 29 avril
Palexpo

Palexpo | Route François-Peyrot, 30