Go Out Magazine Menu

Publié par le 23.04.2018

L’artiste genevois Hadrien Dussoix (1975), primé à de nombreuses reprises, revient exposer son travail dans sa ville natale après une pause consacrée à sa petite fille. Véritable expérimentateur de textures, il s’adonne tant aux toiles, à la sculpture qu’aux installations, à travers des compositions hybrides qui font se rencontrer des mondes différents. Par le passé, il avait notamment revisité l’architecture de la Renaissance à coups de bombes de spray; cette fois, à la Galerie Latham, il sera surtout question de donner une nouvelle ampleur à des fauteuils de style ancien. L’artiste s’empare de toiles, les peint, les piétine ou en fait le support d’un poème, puis elles sont montées sur des sièges par l’atelier de tapisserie Schaefer, créant ainsi des œuvres composites et ambiguës entre peinture, sculpture, design et objet d’usage commun.

Installation d'Hadrien Dussoix à la galerie Latham Genève

(c) Hadrien Dussoix

L’idée étant ici, entre autres, de confronter le contemporain et le classique tout en interrogeant sur les limites entre modalités artistiques. A découvrir également, plusieurs tableaux qui résonnent comme un hommage à la peinture abstraite géométrique avec, en filigrane, la question de l’achèvement d’une toile, éternelle sentence que tout artiste appose sur son œuvre…

Toiles et Toiles, derniers travaux d’Hadrien Dussoix
Du 18 avril au 5 mai
Galerie Latham
22, rue de la Corraterie – 1204 Genève
022 310 10 77

www.galerie-latham.com

Galerie Latham