Go Out Magazine Menu

Publié par le 07.05.2018

Cinq ans après la consécration du long métrage Le Passé au Festival de Cannes (Prix d’interprétation féminine pour Bérénice Bejo & Prix du Jury Œcuménique) et deux ans après celle de son dernier film Le Client à cette même compétition (Prix d’interprétation masculine pour Shahab Hosseini & Prix du scénario) Asghar Farhadi revient arpenter la Croisette ainsi que nos salles obscures avec Everybody Knows. Un coup d’œil à sa filmographie permet ce constat: l’éminent réalisateur iranien est passé maître dans l’art du drame psychologique. C’est ce thème récurrent que l’on retrouve au menu d’Everybody Knows, où le récit d’une fête de mariage au cœur d’un vignoble ibérique qui tourne au vinaigre lorsque de bien sombres secrets sont révélés au grand jour. Le cinéaste de 45 ans s’est entouré du couple hispanique Pénélope Cruz/Javier Bardem (toujours aussi complices dans leur jeu qu’à l’époque de Jamón, jamón) afin de donner du corps à cette œuvre dont le suspense ne s’estompe quasi jamais.

Affiche de Everybody knows, penelope cruz et javier bardem pour article rdv pris par francois graz pour go out magazine mai 2018

Affiche de « Everybody Knows » (2018)

Everybody Knows, d’Asghar Farhadi
En compétition au Festival de Cannes 2018
Sortie le 9 mai