Go Out Magazine Menu

Publié par le 07.11.2018

De passage à Vevey pour assister à une rétrospective de leurs œuvres dans le cadre de la 4Ème édition du VIFFF, Eric & Ramzy ont accordé une quinzaine de folles minutes à Go Out!. Capables de jongler entre humour régressif, (La Tour Montparnasse Infernale) absurde, (Steak) ou encore comédie dramatique (Roulez Jeunesse / Hibou) les deux copains sont tout aussi prolifiques qu’éclectiques. Une interview avec l’iconique duo, c’est un peu comme regarder un épisode de la série H, tant les punchlines fusent sans prévenir à vitesse grand V. Trêve de bavardages, on ouvre les vannes.
Par 
François Graz

20 ans (presque) jour pour jour après le lancement de H, comment expliquez-vous le succès, encore aujourd’hui, de la série ?
Eric : Parce qu’à l’image il y a trois mecs ultra complices et la fiction est particulièrement bien écrite. Parfois il y a des projets qui réunissent tous les ingrédients pour durer dans le temps, et H c’est ça.
Ramzy : Je pense qu’on est arrivés au moment où la génération 90’ avait besoin de nouvelles icones, on sortait de la période Guy Bedos, Muriel Robin…
Eric : Fary, Cyprien…
Ramzy : Non tu confonds avec la nouvelle génération je crois !
Eric : Ouais excuse-moi je mélange souvent les deux.

Une anecdote inédite à nous livrer sur le tournage de H ?
Ramzy : Une fois alors qu’on tournait un épisode, les membres du groupe de rap américain Das EFX sont passés nous voir sur le plateau.
Eric : Exact je me souviens, c’était au studio de Boulogne.
Ramzy : Ouais on avait fait une photo avec eux du coup.
Eric : They want EFX !

Au fait, ça avance votre projet de Late Show pour Canal + ?
Eric : Alors pas du tout, on la laissé un peu de côté pour le moment !
Ramzy : Le programme est au frais, tu sais quand tu mets un aliment dans le bas du frigo entre les concombres et les oranges ? Bah le projet est bien emballé dans du cellophane, il a pas périmé.
Eric : On espère le sortir du frigo courant 2019.

Eric, pourrais-tu nous livrer quelques infos sur la saison 3 de Platane ?
Eric : Alors la saison 3 de Platane…
Ramzy : Juste, Eric je peux expliquer le pitch ? Alors en fait il loue une colocation à New-York avec quatre autres personnes….
Eric : Non non ça existe déjà c’est Friends.
Ramzy : Tu m’as dit que tu partais sur ce scénario pourtant.
Eric : Oui mais je me suis rendu compte qu’il y avait déjà une grosse série existante sur le sujet ! Alors en fait pour cette troisième saison, l’histoire se déroule dans un vaisseau spatial….
Ramzy : Star Trek !
Eric : Mais t’es trop rapide laisse-moi parler de Mr Spock au moins !
Ramzy : Bon soyons sérieux, en fait Eric joue un nain qui apparait en claquant des doigts et qui se prénomme Joseph ! (fou rire).
Eric : Et pour que ce soit crédible, Joseph mène des enquêtes au sein du milieu de la NBA (second fou rire). En vrai on tient quelque chose de novateur là !

Ramzy, pourquoi avoir accepté de rejoindre la saison 2 de la Route de la Soif sur VICELAND ? Qu’est ce qui t’as motivé à part la présence de Joey Starr et le rhum ?
Eric : T’as limite déjà la réponse là.
Ramzy : Ces deux facteurs ont compté dans ma prise de décision, on ne va pas se le cacher. Et puis c’était une expérience sympa que je voulais tenter.

Qui tient le mieux l’alcool entre toi et Joey ?
Ramzy : Clairement lui, oh lalala…Pour le tournage on commençait à boire dès 9h00 du matin, à 10h30 je parlais plus moi…je te jure je finissais mes journées à 14h00, impossible de continuer ! Et pendant que je faisais une sieste l’après-midi lui il était encore en état de faire des activités, il est impressionnant Joey.

Comment vous en êtes venus à participer au court métrage de Gondry, Pecan Pie ?
Ramzy : De base on devait faire un film avec Michel, hélas ça ne s’est pas fait. Alors qu’il tournait Eternal Sunshine of the Spotless Mind il nous a appelé pour nous dire qu’il voulait absolument faire un truc avec Jim Carrey et nous.
Eric : Parce qu’il avait promis à son fils de tous nous réunir au sein d’un même projet.
Ramzy : Et il était sur le plateau de tournage, vu que son fils est également son producteur…
Eric : Ainsi que son père ! Oui bon c’est un peu compliqué on s’égare là… (rires)
Bref Gondry nous a appelé pour savoir si on voulait le rejoindre à New-York et c’est comme ça que Pecan Pie est né.

Ramzy comment s’est faite la connexion avec le rappeur Demi-Portion ?
Eric : Demi-Portion c’est le nain dans Pattaya ?
Ramzy : Non non du tout, c’est un rappeur français dont je suis particulièrement fan. J’ai récemment découvert ses morceaux et j’ai tout de suite adhéré. Le hasard a fait qu’il m’a envoyé un message sur Instagram quelques temps après et de fil en aiguille j’ai participé à son clip La Sirène. Humainement c’est un super gars et je pense qu’il ira loin.

On est d’accord, un des artistes les plus sous-cotés de l’hexagone.
Ramzy : Ouais un peu comme Eric ! (rires)