Go Out Magazine Menu

Publié par le 08.04.2018

Pour reprendre le plus illustre (et regretté) muezzin du magazine, à savoir Vincent Magnenat : « d’une manière évidente, certaines réalités commencent à filer à des vitesses que l’on ne s’attendait pas à rencontrer quelques dizaines d’années auparavant. On a entendu de la presse prospecto-futuriste que le temps s’accélérait. Qu’est-ce que c’est que ce WTF à la crème sans lactose que cette histoire ?! Un autre input sur ce sympathique pure-player cristalesque nous disait très récemment que les perceptions s’accélèrent et leur dissociation avec. Autrement dit, le bordel qu’on mettait une itération à comprendre devient trop différent trop vite, et donc à la prochaine itération les champs ont tellement différé que tout devient plus bizarre, de moins en moins familier ». Vous nous suivez ? Non ? Nous non plus, mais une chose est sûre : Go Out! fête ses 6 ans !

Age tendre dans une accélération métaphysique toujours plus rude, il illustre parfaitement l’état d’esprit de l’équipe à ce jour. Celui d’éternels mioches célébrant bruyamment l’implosion d’événements culturels que connait aujourd’hui Genève : les festivals s’enchaînent avec une ferveur épileptique et couvrent toutes les disciplines artistiques confondues, les lives fusent à l’image des expos et des perfos de théâtre et de danse. Dépassés par la supernova, ne sachant plus quoi couvrir en priorité et frisant le surmenage, Go Out ! voit progressivement Genève se hisser au rang de capitale culturelle à l’échelle européenne. Que rêver de mieux comme gâteau d’anniversaire ! Pour marquer le coup, la clique créative de l’agence Workshop se joint à la partie pour célébrer le papier face au raz-de-marée digital qui a contaminé l’ensemble de la presse. A travers une cover concoctée par leurs soins pour l’occasion, Workshop se joint à nous pour tirer la sonnette d’alarme sur un secteur fragilisé tout en présentant ses meilleures pensées au journal local « Les Nouvelles » qui vient de disparaitre.

De son côté, Go Out ! remercie chaleureusement ses soutiens et ses partenaires grâce à qui il continue encore de scander en boucle et à tue-tête «sortez, découvrez et ne rentrez plus jamais ! »

Mina Sidi Ali & Mabrouk Hosni Ibn Aleya