Go Out Magazine Menu

Publié par le 19.03.2018

Pour 2018, l’association du Quartier des Bains a décidé de dissocier les légendaires Nuits des Bains (7 juin et 11 octobre) des Vernissages Communs (22 mars, 17 mai et 13 septembre). Lors de ces derniers, la majorité des membres de l’association sera ouverte et vernira leur nouvelle exposition. Hors celles-ci, deux Nuits des Bains regrouperont les dix-huit entités culturelles avec en prime, « quelques surprises » dixit Stéphane Ribordy, le Président de l’association. Les deux événements restent l’occasion de naviguer entre verres de vin et artistes émergents, l’art ayant ceci de supérieur à l’alcool qu’il peut être consommé sans modération. Petit cocktail – très subjectif – de ce qui se prépare chez Art Bärtschi & Cie et et à la galerie Laurence Bernard .

Barbezat-Villetard chez Laurence Bernard

Conformément à son habitude, Laurence Bernard a donné carte blanche à un commissaire invité pour l’organisation d’une exposition dans l’espace de sa galerie. Cette année, Hélène Mariéthoz, ancienne directrice de la Villa Bernasconi et présidente de l’association aparté consacrée à la promotion d’artistes émergents, a choisi le duo franco-suisse Barbezat-Villetard, formé en 2013. Sous le titre « Voyage Out » – qui n’est d’ailleurs pas sans rappeler le premier roman de Virginia Woolf dédié au thème du voyage initiatique – les deux artistes présentent une série d’installations lumineuses. Habillées de néons, ces sculptures révèlent de nouvelles formes architecturales qui questionnent l’environnement qu’elles investissent ainsi que nos repères. Une recherche chère au duo qui dans le même esprit s’est illustré avec « Dissident Room », une intervention réalisée en 2015 sur l’extérieur du Musée d’art du Valais, et dernièrement au Centre culturel suisse de Paris avec « Like Ripples on a Blank Shore » (2017).

Vernissage de Voyage out par le duo barbezat et villetard à la galerie laurence bernanrd, expo art à genève, série d’installations lumineuses. Habillées de néons, ces sculptures révèlent de nouvelles formes architecturales qui questionnent l’environnement qu’elles investissent ainsi que nos repères

Voyage Out (c)Barbezat-Villetard

Barbezat-Villetard, Voyage Out
Vernissage le 22 mars dès 18h en présence des artistes
Du 23 mars au 5 mai 2018
Galerie Laurence Bernard
37, rue des Bains, 1205 Genève
galerielaurencebernard.ch

Nan Goldin chez Art Bärtschi & Cie

Sans doute l’événement de ce vernissage commun, la galerie Art Bärtschi & Cie prépare une exposition de la photographe américaine Nan Goldin. Connue pour son portrait intime et tragique du milieu de la nuit new-yorkaise des années 70 et 80, son travail a depuis évolué vers plus de douceur, flirtant parfois avec la mode. Nan Goldin conçoit la photographie comme le meilleur moyen de capturer des moments de vie, autant de portraits intimes, à l’humanité flagrante qui forment la mémoire l’artiste. Et même lorsqu’elle montre le plus ardent; fête, drogue, sexe, milieu gay, drag-queens, ou encore ses amis emportés par le sida, elle le fait sans jamais tomber dans le voyeurisme ou la monstration, mais avec justesse et intimité. Une artiste majeure de la photographie américaine à (re)découvrir.

Nan and Brian in Bed par Nan Goldin, à New York City en 1983

Nan and Brian in Bed (c)Nan Goldin (1983)

Nan Goldin, Exposition Personnelle
Jusqu’au 10 mai
Art Bärtschi & Cie
24, rue du Vieux-Billard, 1205 Genève
www.bartschi.ch