Tunis

Tunis de jour

octobre 13, 2015 11:42 Publié par

SOUS LES CIEUX DU CENTRE-VILLE

Premier postulat: Tunis est une capitale qui compte d’innombrables visages, une ville à la carte où c’est au mood du jour de chacun de composer le festin avec lequel il souhaiterait la dévorer. Pour les intrépides esthètes assoiffés d’archi, une destination: le centre-ville et sa frénétique valse de passants, vendeurs ambulants et voitures klaxonnant à tout bout de champs. Dans ce véritable labyrinthe, il ne tiendra qu’à vous de vous armer d’un appareil pour cribler de photos la beauté des édifices hérités de la période coloniale. Pour cela, un point de départ de choix: l’Avenue Bourguiba, avec son théâtre municipal de style art nouveau et sa cathédrale romano-byzantine Saint-Vincent-de-Paul, située en face de l’incontournable statue d’Ibn Khaldoun.Un temps, on se laisse délicieusement s’imprégner de l’atmosphère survoltée, avant, d’un pas assuré, se diriger vers la Porte de France, dernière relique des remparts délimitant la médina du reste de la ville.

Théâtre municipal, avenue Bourguiba

Théâtre municipal, avenue Bourguiba

Passages obligés: la grande mosquée de la Zitouna, un joyau du VIIème siècle abritant 184 colonnes antiques puisées des ruines de Carthage…

Grande mosquée d'El Zitouna

Grande mosquée d’El Zitouna

… Et la place de la Kasbah où trône le premier ministère et la mosquée hafside édifiée au XIII siècle par l’architecte Ali ibn Mohamed ibn Kacem, sur les ordres du fondateur de la dynastie hafside Abû Zakariyâ Yahyâ.

revoltes1

Premier ministère, place de la Kasbah

 

La mosquée Hafside de la kasbah

Pour boucler la boucle en beauté,  un saut au quartier Lafayette s’impose où trône la grande synagogue de Tunis et, surtout, au palais du Bardo  pour rendre hommage à son somptueux musée et son impressionnante collection de mosaïques.

Palais du Bardo

Palais du Bardo

Partager cette page

Partenaires