Livre

Ren Hang

mai 26, 2017 9:58 Publié par

Le règne de Ren Hang

ren-hang2-528x729Disparu en février dernier, bien trop tôt, à seulement 29 ans, Ren Hang figurait au premier rang du combat que livrent les artistes chinois en faveur de leur liberté de création. À l’instar de son défenseur, Ai Weiwei, le photographe autodidacte avait bravé toutes les conventions de rigueur en Chine. Son crime? Photographier ses amis et ses fans, nus, souvent en extérieur, perchés au sommet des arbres ou au bord des toits vertigineux de Pékin, empilés comme des cubes de béton, la tête enturbannée d’une pieuvre, des fils de téléphone ou des fleurs jaillissant de leurs cavités corporelles, selon ce qui lui venait à l’esprit sur le moment. Son exploit? Ouvrir une fenêtre fascinante sur la liberté sexuelle dans une société des plus conservatrices en osant des compositions aussi crues que belles. Depuis L’Empire des sens de Nagisa Ōshima en 1976, on n’avait pas vu une telle razzia sensuelle. Cet ouvrage en forme de poésie cinglante s’avère être le seul recueil au monde à parcourir l’ensemble de sa carrière à travers ses photos les plus appréciées et les plus populaires, dont beaucoup d’inédites, montrant hommes, femmes, Pékin, et même des érections.

Ren Hang TaschenRen Hang de Dian Hanson
Aux Editions Taschen
Partager cette page

Partenaires