Lover retreat

On a trouvé le lieu idéal pour un week end cocooning en amoureux : le Palafitte! Il suffit de fouler le pied de cet hôtel singulier pour être immédiatement transporté dans une parenthèse extatique. Ici, à deux brasses du Lac de Neuchâtel, l’hôtel sur pilotis appelle à la quiétude et au bien-être avec son nouveau programme hivernal cocooning! Quatre raisons de partir s’y reposer accompagné de son duo pendant les vacances de fêtes de fin d’année!

La beauté des lieux

A une heure de Genève, ce lieu aussi improbable que mémorable se dévoile comme un puzzle en forme de yacht amarré orné d’une nuée de pavillons (quarante au total), pour la plupart directement déposés à même les eaux du lac de Neuchâtel. Le panorama dépayse. A l’intérieur du bungalow, le calme y est olympien. Un havre de paix rendu possible par l’autonomie de chaque habitation. Les pavillons possèdent leur propre terrasse avec vue sur le lac et les Alpes, dont vingt-quatre bénéficient d’un accès direct aux eaux du lac. Cet hiver, on plonge avec beaucoup de témérité dans une eau glacée pour rebooster sa circulation sanguine et revenir se réchauffer devant la cheminée dans une chambre à l’atmosphère romantique!

Les petits plus

Au delà du cadre magique de ce paradis sur pilotis, le package cocooning offre plusieurs délicates attentions. A la réception, une bougie aux diverses senteurs est proposée afin d’embaumer la chambre d’une évasion fruitée signée Le comptoir de la bougie. Puis, dès l’arrivée en chambre, on découvre deux paires de chaussette toutes douces déposées sur le lit, une bouillotte et des couvertures avec des motifs en cœur qu’on emporte bien évidemment avec soi post-séjour avec la bougie!

SPA time

Le séjour est également doté d’une expérience relaxante au Spa de la Villa Florius à Fleurier (situé à 30 minutes de l’hôtel) et elle comprend une entrée au Spa et Fitness accompagnée d’un soin d’une durée de 120 minutes avec gommage, enveloppement et massage! A nous la peau de bébé et les câlins à volonté!

Expérience culinaire

Si l’on ajoute à tout cela un excellent restaurant tout en baies vitrées, «La Table de Palafitte», véritable ode aux produits du marché, on se retrouve à côtoyer une idée de ce à quoi ressemble le bonheur. Ou tout du moins à un séjour idyllique. On notera que le petit-déjeuner en chambre est possible ou au restaurant en mode buffet à volonté puis un goûter en forme d’afternoon tea time avec boissons chaudes, mignardises et mini- sandwichs. Avis aux épicuriens friands d’expériences inouïes!

Offre jusqu’au 30 avril 2019
Hôtel Palafitte
Route des Gouttes-d’Or 2, 2008 Neuchâtel
032 723 02 02
www.palafitte.ch

Directrice éditoriale et artistique, co-founder

Née à Genève, Mina Sidi Ali grandit à Alger puis revient entamer un cursus scolaire d’où elle sort diplômée d’un double master des Relations Internationales et de Sociologie à l’Université de Genève. Après avoir sillonné la planète terre, vécu au Japon et en Afrique du Sud entre autres, elle s’unit à l’univers des mots. Entre sémio et typo, elle s’affilie à la galaxie de l’écrit. En 2012, elle se prend à rêver les yeux ouverts et aux côtés d’Olivier Gurtner, reprend les rênes du magazine culturel Go Out! jusqu’en 2016 où elle poursuit dorénavant l’aventure éditoriale seule. Eprise de cinéma d’auteur, d’art contemporain et de design, cette sondeuse de nouvelles tendances voue un amour fou pour sa ville natale et sa généreuse culture.