Nuit des Musées 2017

Nuit des musées | Songe d’une nuit de musées

mai 19, 2017 9:20 Publié par

Pas question de s’ennuyer des musées, encore moins pendant la Nuit des musées! Si cette manifestation fête ses 5 ans à Genève ce 20 mai, 2017 s’avère également être une année anniversaire pour nombre d’institutions du canton. Entre le bicentenaire des Conservatoire et Jardin botaniques, la naissance du fondateur du Musée Ariana, les 100 ans du Mur des Réformateurs, le demi-siècle du Muséum, les 40 ans du Musée Barbier-Mueller, les 10 ans du Centre de la photographie sur le site du BAC et même les 500 ans de la Réforme, tout est réuni pour faire de la Cité de Calvin un centre de célébrations et autres commémorations, avec 31 entités invitées à participer à la fête. Tour d’horizon de ce copieux gâteau d’anniversaire dont les parts se divisent pour faire honneur aux richesses historiques, scientifiques et artistiques offertes par les institutions genevoises.

Texte | Laurence Amsalem et Nyata Natalie Riad

Verdoyant laboratoire
samuel-zeller-geneva-botanical-gardens-07

Samuel Zeller | Serres des Jardins Botanique de Genève

samuel-zeller-geneva-botanical-01

Samuel Zeller | Serres du Jardin Botanique de Genève – détail

Parmi les points forts de cette édition, les célébrations autour du bicentenaire des Conservatoire et Jardin botaniques de Genève (CJBG) sont à ne pas manquer. Ce lieu incontournable, que les Genevois affectionnent particulièrement et continuent d’appeler le Jardin botanique (son nom d’origine), a été fondé en 1817 au Parc des Bastions par Augustin Pyramus de Candolle, celui-ci ayant su profiter de l’esprit naturaliste qui régnait alors. Deux siècles plus tard, les CJBG se portent on ne peut mieux: des millions d’échantillons d’herbiers, des dizaines de projets de recherche suisses et internationaux en cours, un jardin de 28 hectares entièrement bio… cette richesse florissante en fait l’un des plus importants instituts de botanique au monde. Un foisonnement sur tous les plans – historique, scientifique et esthétique – qui mérite donc d’être fêté. Ainsi, en sus de deux expositions inédites consacrées au fameux botaniste A.P. de Candolle, à découvrir dès le 18 mai, l’institution se parera de ses plus beaux atours et de musique pour célébrer comme il se doit son vénérable anniversaire au cours d’une fête populaire dans le cadre de la Nuit des musées, avec pas moins de trente-cinq activités à la clé, toutes gratuitement accessibles.

La science à toutes les sauces
musee-dhistoire-des-sciences-musees-de-geneve

Musée de l’histoire des Sciences | Genève

Cette année, la déjà traditionnelle présence de l’Université de Genève à la Nuit des musées sera dopée par diverses participations: ainsi, le Musée d’histoire des sciences accueillera les Scienscopes, ateliers scientifiques visant à éveiller la curiosité du public, jeune en particulier, grâce à des démonstrations ludiques ayant trait aux domaines des mathématiques, de la physique, chimie et biologie. Il y sera cette année question de décortiquer les éléments constitutifs d’un anniversaire (ballons, pétards, etc.), avec l’œil aiguisé et amusé du regard scientifique. Le Campus Biotech fera quant à lui office d’écrin pour une trentaine d’activités autour des très interdisciplinaires neurosciences: les dernières recherches et découvertes sur les émotions, troubles neurologiques et mesures du comportement humain seront à l’honneur, via des jeux, performances, workshops et démonstrations. Le Laboratoire d’archéologie préhistorique et anthropologie, lui, nous promènera sur les traces des Celtes… en Thrace. En effet, des fouilles menées conjointement par le laboratoire et des équipes bulgares ont permis de faire l’exceptionnelle découverte d’un char celtique attelé à deux chevaux debout, datant du IIIème siècle avant J.-C., à Sboryanovo (nord-est de la Bulgarie). En plus des visites guidées de l’exposition qui y est consacrée (bâtiment Carl-Vogt), plusieurs activités spéciales Nuit des musées seront proposées, sur un mode celtique et équestre.

Au rythme des rites
MEG, mapping sur la façade du Musée

Mapping sur la façade du Musée d’Ethnographie de Genève

Du côté du Musée d’ethnographie de Genève (MEG), le thème choisi pour cette édition de la Nuit des musées sera abordé sous l’angle des rites qui marquent les différentes étapes de la vie. De la naissance à la mort en passant par l’adolescence ou le mariage, les moments-clés de la vie humaine sont prétextes à toutes sortes de célébrations, le plus souvent accompagnées de musique. Le MEG nous fera donc comme à son accoutumée voyager à travers les cultures: les rites du Rajasthan, d’Amazonie, d’Irlande, d’Australie, du Gabon ou de la Suisse seront l’objet d’autant de concerts, visites commentées, expériences sensorielles et performances. De quoi découvrir une partie de la multitude de manières par lesquelles sont appréhendées les étapes que nous traversons tous. Dépaysement garanti!

De Filliou à Revilliod
robert-filliou-fmac,

Robert Fillou

fmac-batiment-musees-de-geneve

FMAC | Fond Municipal d’Art Contemporain

A la Médiathèque du Fonds d’art contemporain (FMAC) auront lieu plusieurs hommages à L’histoire chuchotée de l’art de Robert Filliou au moyen de performances de quatre artistes passés par des écoles d’art suisses romandes: Anne le Troter, Jérémy Chevalier, Christian Pahud et Darren Roshier. Né en France, Robert Filliou (1926-1987), économiste de formation, a rencontré en 1959 Daniel Spoerri à Paris et découvert à travers ce dernier l’avant-garde artistique, ce qui l’amènera à écrire des pièces de théâtre et à réaliser des performances ou des «action poetry», suivant une conception de la vie selon laquelle chaque individu est un artiste possédant un certain génie pour une activité quelle qu’elle soit. Au Musée Ariana, c’est Gustave Revilliod qui sera mis à l’honneur, le créateur de l’institution fêtant le bicentenaire de sa naissance cette année. Cela sera l’occasion de revenir sur la création du musée en 1884 en tant que musée privé (puis légué en 1890 à la Ville de Genève avec le parc de Varembé), abritant la collection personnelle de Revilliod, qui était un grand voyageur et qui acquérait des objets de façon quasi-frénétique. Côté activités, le musée proposera la construction puis le lancé d’une structure géante en ballons représentant l’invasion des Fondateurs, ainsi qu’un atelier initiatique au tour de potier.

Chiffres ronds
barbier-mueller

A l’occasion des 40 ans du Musée Barbier-Mueller, c’est – entre autres – une exposition hors-les-murs au Musée Voltaire qui est proposée dès le 19 mai: Le prince de Timor et Voltaire. Y seront exposées certaines pièces de culture maubère, tels que des objets du quotidien, mais aussi des masques et des textiles confrontés à des textes voltairiens. La nuit tombée, les visiteurs seront invités à une présentation des manuscrits du musée. Les bougies seront aussi littéralement soufflées au Musée international de la Réforme (MIR) à l’occasion des 500 ans de cette petite révolution enclenchée par Luther, grâce à un atelier organisé en collaboration avec les établissements publics pour l’intégration (EPI).Un moment à ne pas manquer, bien que des séances de rattrapage existent toute l’année, car le MIR propose régulièrement des expositions autour des traces de la Réforme dans le monde ainsi que des visites guidées permettant de connaître l’histoire du processus à l’aide de nombreux manuscrits, tableaux et gravures. En incluant la Journée internationale des musées qui poursuit les festivités entamées la veille au soir, ce sont plus de 240 activités auxquelles les curieux sont invités, témoignant de l’énergie et de  l’extraordinaire créativité des institutions genevoises. Que l’on soit féru d’art, d’histoire, de science ou de tout cela à la fois, la Nuit des musées et sa consœur diurne sauront donc étancher toutes les soifs de découverte.

1802Nuit des musées
Le 20 mai
Pass au prix de 10 francs
Journée internationale des musées
Le 21 mai
Entrée libre
31 lieux à Genève
www.nuitdesmusees-geneve.ch
Partager cette page

Partenaires