Car sharing

Catch A Car se déploie à Genève

mai 18, 2017 3:30 Publié par

Imaginez que vous fassiez des heures supplémentaires au travail sans voir le temps passer et vous réalisez que le dernier bus ou tram qui devait vous ramener dans votre doux cocon vient de passer. Que faire? Pas question de désespérer, puisque c’est là que Catch a Car intervient: grâce à l’application éponyme, il suffit d’un clic pour trouver une voiture à proximité et quelques minutes plus tard on se retrouve bien au chaud à la maison. Go Out! a testé ce nouveau moyen de transport urbain, parfait pour ceux qui n’ont pas la nécessité d’avoir un véhicule au quotidien.

Texte | Yessine Sidi Ali

Catch A Car or Catch me you can

Après avoir fait ses preuves à Bâle, Catch a Car débarque à Genève en novembre dernier. Comment le concept marche-t-il? Un seul modèle est employé, soit la VW up, une mini citadine de quatre places et 3,54 m de long, idéale pour circuler en zone urbaine et se parquer sans difficulté. Fidèle à la logique écologique qui sous-tend le projet, ces véhicule fonctionnent au gaz naturel, beaucoup moins polluant qu’une voiture classique. Aucune différence n’est ressentie à l’usage sur route par rapport aux véhicules à essence. L’inscription – qui ne coûte que 25 francs – s’effectue comme un jeu d’enfant : il suffit de posséder un permis de conduire valide et une carte de crédit. Une fois l’enregistrement terminé, l’utilisateur reçoit une carte magnétique qui fait office de clé, sachant que l’option de l’intégrer à son SwissPass CFF est existante.

Catch A Car se déploie à Genève

La grande différence avec un service de location classique est qu’avec Catch a Car la voiture se loue à la minute et non à l’heure, ce qui permet de ne payer que pour l’utilisation réelle. A 41 centimes par minute, qui plus est tout compris (assurance et carburant), le tarif s’avère imbattable ! Pour quelques centimes de plus, il est également possible de réserver une voiture en avance. Un forfait à 38 francs (frais d’inscription inclus) pour une heure de conduite permet de faire encore plus d’économies. Au total, c’est plus de cent véhicules qui sont disponibles pour la commune de Genève et les zones de récupération et de dépôt s’étendent jusqu’à Chêne-Bougeries, Carouge, Lancy et Vernier.

Les zones à Genève couvertes par Catch A CarAfin de tester l’efficacité du système, Go Out! a procédé à deux essais sur le même trajet, en heure de pointe et en fin de soirée. Première tentative en quittant la rédaction, située à la rue du Diorama à Plainpalais, à 17h30. Un clic plus tard et l’application nous informe de la disponibilité d’une voiture à une centaine de mètres. Bingo! Réservation faite, on y est en quelques petites minutes de marche. Une fois à bord, direction Lancy, qui se trouve à quelques 4,5 km de là, pour un trajet réalisé en 14 minutes. Arrivé à destination, il a suffi de trouver une place de parking publique. L’expérience est réitérée en partant de la rédaction après une longue journée qui se termine à 22h30. Une voiture Catch a Car est identifiée aussi aisément que lors du premier test. Cette fois-ci, la durée du trajet s’est réduite à 8 minutes, parcage inclus. Calcul fait, il n’aura donc coûté que le prix d’un ticket de bus!

Catch a Car se révèle donc un excellent substitut aux services de location traditionnels, voire aux transports en commun hors des heures de pointe ou lorsque ceux-ci ne sont pas disponibles. Flexible et économique, ce nouveau moyen de transport se veut adapté aux besoins des citadins et se présente comme une prometteuse alternative pour tous ceux qui ont besoin d’une voiture de temps en temps. Raison de plus pour en profiter rapidement?

En indiquant le code promotionnel Catchgo pour une inscription jusqu’au 31 juillet 2017, 25 francs de crédit en plus vous seront offerts!
www.catch-a-car.ch 
Partager cette page

Partenaires